Menu

Ouverture officielle du Sara 2019 par le vice-président de la république Daniel Kablan Duncan

Rédigé le Lundi 25 Novembre 2019 à 13:10 | Lu 50 fois


Le vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, a procédé, vendredi dernier à Abidjan, à l’ouverture officielle du 5ème Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA 2019).


Il faut repenser l’agriculture…

L’ouverture de la 5ème édition du Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (Sara) a eu lieu le vendredi 22 novembre 2019, au Parc d’exposition, route de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny, à Abidjan.

Elle était présidée par le vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan en présence de plusieurs ministres notamment ceux en charge de l’événement, Kobenan Kouassi Adjoumani, Dosso moussa et Gaoussou Touré.

« Il nous faut repenser notre agriculture, la réinventer grâce aux opportunités offertes par les innovations technologiques, les ressources humaines et nos capacités à réduire notre impact négatif sur l’environnement, et le développement d’une finance adaptée et couplée de mécanismes de protections sociales », a affirmé Daniel Kablan Duncan. Il explique que selon les chiffres des Nations unies, l’Afrique comptera 2,5 milliards d’habitants en 2050 et plus de 4 milliards d’habitants au début du 22ème siècle dont le premier besoin de base sera de se nourrir mais se nourrir sainement.

Selon lui, « le Sara donne l’occasion de réfléchir sur les défis auxquels l’agriculture ivoirienne est confrontée. Et la pertinence de son thème, tombe à point nommé : ‘’Agriculture innovante et innovation technologique’’ ».
 

Le plan national de d’investissement agricole…

C’est dans cette dynamique que le gouvernement a mis en place le Plan national de d’investissement agricole 2018-2025, appelé Pnia2. Ce Programme, d’un montant de 11 905 milliards de FCFA (soit environ 18,1 milliards d’Euros) dont près de 64 % de financements attendus du secteur privé, vise à favoriser la transformation structurelle rapide de l’économie ivoirienne et réduire fortement le taux de pauvreté à travers une répartition toujours plus équitable des fruits de la forte croissance économique.
 
Le PNIA 2 doit assurer également la promotion d’une meilleure intégration territoriale à travers la mise en œuvre d’Agro pôles sur l’ensemble du territoire, la réalisation d’investissements agro-pastoraux et halieutiques, respectueux de l’environnement, fondés sur le potentiel des territoires et les besoins des populations et bénéficiant à l’ensemble des acteurs.

Il convient d’indiquer qu’il s’appuie sur trois principaux piliers : la création d’un environnement propice aux investissements, notamment privés ; la mobilisation des investissements du secteur privé tant au plan national qu’international et l’accompagnement de la Recherche scientifique pour la capitalisation de nos expériences et résultats.

Des exigences environnementales…

Toujours selon le vice-président tout ce développement ne peut être durable sans la prise en compte des exigences environnementales. Il a donc fallu adopter un nouveau Code forestier qui définit le cadre de la reconquête de nos précieuses forêts.

 L’objectif du Gouvernement est de reconquérir 20% du couvert forestier initial qui était de 16,5 millions d’hectares en 1960 et qui n’est plus aujourd’hui que de 2,5 millions d’hectares.    
Suite aux différentes études qui ont été menées à partir de la technologie d’images satellites, la Côte d’Ivoire a démarré cette année un Inventaire Forestier et Faunique National qui lui permettra d’avoir un meilleur état des lieux sur la qualité de nos écosystèmes forestiers.

Elle aussi initié la révision du Code de l’environnement et du Code de l’Eau, afin qu’une plus grande attention soit portée à la préservation de nos ressources naturelles et à la création d’un environnement sain où les générations futures pourront s’épanouir.

Il a terminé ses propos en souhaitant « un fructueux et agréable séjour en Côte d’Ivoire, terre d’agriculture par excellence » à tous les participants et a déclaré, au nom du Président de la République, Alassane OUATTARA, officiellement ouverte, la 5ème édition du Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales. 

Plus de 300 000 visiteurs sont attendus pour cette édition.

Rappelons que ce salon permet de valoriser, promouvoir et développer toutes les richesses du secteur agricole, de l’élevage et de la pêche en Côte d’Ivoire.



Nouveau commentaire :



    Aucun événement à cette date.

Suivez-nous
Facebook
Twitter

Galerie