Menu

SARA 2019 : La France, un géant de l’agriculture mondiale à l’honneur

Rédigé le Mercredi 20 Novembre 2019 à 17:33 | Lu 31 fois


Première puissance agricole de l'Union européenne, la France sera la vedette de la 5è édition du SARA, en sa qualité de pays à l’honneur du plus grand salon agricole ouest-africain.


SARA 2019 : La France, un géant de l’agriculture mondiale à l’honneur
Le Salon international de l’Agriculture et des Ressources animales (SARA) ouvre ses portes ce vendredi 22 novembre à Abidjan. L’expertise agricole française, une référence mondiale, est très attendue pour outiller « l’agriculture africaine face aux opportunités qu'offrent les innovations technologiques ».

Samedi, journée dédiée à la première puissance agricole d’Europe

 

En effet, le deuxième pays exportateur mondial de produits agricoles après les Etats-Unis, la France, également première puissance agricole en Europe, arrive au SARA 2019 avec de grandes ambitions. Selon l’ADEPTA (Association pour le Développement des Échanges Internationaux des Produits et Techniques Agroalimentaires), regroupant plus de 200 entreprises, des instituts de recherche, “les Ivoiriens expriment la volonté d’avoir des projets clé en main. Ce que peut offrir la France dans de nombreux domaines, comme l’élevage avicole”.


Au cours de la 2e journée (samedi 23 novembre) qui lui sera entièrement dédiée, le pays hôte qui a réalisé en 2018, 6,6 milliards d'euros d'excédent commercial sur les exportations de produits agricoles et agroalimentaires, va animer plusieurs panels et ateliers. Notamment sur les thématiques comme “L’Agriculture et l’Agroalimentaire : transitions agro-écologiques et innovations”; “Qualité des produits agricoles : indications géographiques protégées (IGP), traçabilité des filières, certifications” ou encore “Les enjeux des start-up agricoles face à l’emploi des femmes et des jeunes”.

 
 

Objectif, positionnement et amélioration de part de marchés en Afrique

 

Le pays invité d’honneur de l’édition 2019 du SARA, veut profiter des 10 jours que va durer le salon qui attend plus de 350.000 visites. Ces 10 jours serviront à maintenir ou améliorer son positionnement, mais aussi sa part de marché sur le continent noir et surtout en Côte d'Ivoire, première économie de l’Afrique francophone. Les exportations françaises de condiments, assaisonnements, chocolats, confitures, caviars, truffes ou crustacés  vers la Côte d'Ivoire se sont élevées à près de 31 millions d’euro en 2017. En revanche, pour les vins et spiritueux, la France se situe derrière l’Espagne. Par contre, elle a perdu ses parts de marché dans deux secteurs : ceux du matériel agricole et des équipements pour les industries agro-alimentaires (IAA), révèle le site d’information agricole, commodafrica.

Pour le secteur du matériel agricole où elle était leader entre 2012 et 2014, elle est aujourd’hui reléguée à la sixième place. Le leader étant la Chine, suivie de l’Inde et des Etats-Unis. Pour les équipements des IAA, Paris se situe aujourd’hui à la troisième place derrière les Pays-Bas et l’Italie en pôle position. Pour atteindre son objectif de positionnement, Paris entend s’appuyer sur sa plate-forme Digital Africa ainsi que ses startups comme Agreen start-up et Agri Starup Summit, lors de cette édition du SARA. 


La France, qui abrite environ 30 millions de terres agricoles, contribue à plus de 6,5% de la branche agricole du produit intérieur brut (PIB).

 
SARA 2019 : La France, un géant de l’agriculture mondiale à l’honneur


Nouveau commentaire :



    Aucun événement à cette date.

Suivez-nous
Facebook
Twitter

Galerie